Actualités

Le plan de déconfinement présenté par E. Philippe le 28 avril 2020

Le Premier Ministre Édouard Philippe a présenté ce mardi 28 avril 2020 son plan de déconfinement devant l’Assemblée nationale. Il a ainsi présenté la stratégie nationale de déconfinement en indiquant que celle-ci s’inscrira dans la progressivité et dans l’adaptation aux réalités territoriales.

Il a ainsi pu aborder, successivement, plusieurs thèmes.

.

.

I. Les masques :

  • Prise en charge par l’État de 50 % du coût des masques commandés par les collectivités territoriales sur la base d’un coût « référence » ;
  • Ouverture d’une plateforme de E-commerce avec la poste pour permettre à chacun de pouvoir commander un masque ;
  • Enveloppe accordée aux préfets pour aider financièrement les petites collectivités à acquérir des masques.

II. Les phases du déconfinement

Le déconfinement se déroulera en plusieurs « phases » de trois semaines chacune. La première phase aura lieu du 11 mai au 2 juin 2020. S’en suivra une seconde phase du 2 juin au début de l’été.

III. Adaptation de la stratégie nationale aux réalités territoriales

Le cadre national sera adapté au réalités locales. C’est pourquoi, à compter de jeudi, une carte sera présentée tous les soirs par le Directeur Général de la Santé. Elle identifiera les départements les plus touchés dans lesquels le cadre du déconfinement devra être plus strict.

Trois critères seront pris en compte pour définir cette criticité :

  • Le nombre de nouveaux cas décelés en 7 jours est élevé ;
  • La capacité hospitalière régionale demeure tendue ;
  • Le système de détection des cas n’est pas encore prêt.

La carte, dans sa version du 7 mai, servira de référence pour définir localement les mesures de confinement qui seront applicables dans la phase 1. Les autorités locales, notamment les maires et les préfets – pourront adapter le plan de déconfinement aux réalités du terrain.

III. Les écoles 

Reprise progressive de l’école sur la base du volontariat à compter du 11 mai :

  • Le 11 mai : progressivement les maternelles et primaires ;
  • Le 18 mai : 6èmes et 5èmes selon les départements ;
  • En juin : les lycées en commençant par les lycées professionnels sur la base d’une décision qui sera prise fin mai.

Conditions sanitaires :

  • 15 élèves maximum par classe ;
  • Respect des gestes barrière avec mise à disposition de gel hydroalcoolique ;
  • Masques pour les enseignants obligatoires seulement si la distanciation sociale n’est pas respectée ;
  • Masques pédiatriques disponibles dans les maternelles et primaires en cas de besoin mais leur port n’est pas recommandé ;
  • Masques disponibles dans les collèges et lycées, leur port est rendu obligatoire ;
  • Possibilité pour les collectivités territoriales d’organiser un accueil périscolaire.

Réouverture des crèches :

  • Capacité de 10 enfants maximum mais plusieurs groupes possibles dans certaines conditions
  • Le gouvernement ne fixera pas de priorité d’accueil mais recommande la prise en compte de critères :
    • Les parents actifs ;
    • Les familles monoparentales ;
    • Les enfants de soignants ;
    • Les enfants de professeurs ;
  • Le as de port du masque avant l’âge de 3 ans.

IV. Economie

  • Le télétravail doit continuer à être encouragé au moins pour trois semaines ;
  • Le travail en horaires décalés doit être encouragé ;
  • Nécessité de porter un masque si la distanciation sociales n’est pas suffisante ;
  • Prorogation du chômage partiel au moins jusqu’au 1er juin. 

V. Les commerces

  • Tous les commerces ouvriront à compter du 11 mai sauf les cafés et restaurants ;
  • Les marchés seront autorisés sauf interdiction du maire ou du préfet ;
  • Un cahier des charges devra être respecté : organisation des flux, limitation du nombre de personnes, distanciation sociale ;
  • Le port du masque sera recommandé et pourra même être imposé par les gérants des commerces ;
  • Les grands-supermarchés de plus de 40.000 m² pourront demeurer fermés sur décision du préfet.

V. Transports

  • Port du masque obligatoire, respect des gestes barrière et distanciation sociale ;
  • Bus scolaires :
    • un siège sur deux devra être banalisé ;
    • les masques seront obligatoires à compter du collège ;
  • Déplacements interrégionaux et interdépartementaux interdits sauf motif familial impérieux ou motif professionnel.

VI. Vie sociale

  • Les aînés seront encouragés à poursuivre le confinement ;
  • Les bibliothèques, médiathèques et petits musées pourront ouvrir contrairement aux théâtres, cinémas et salles de concert ;
  • Interdiction des grands rassemblements de plus de 5.000 personnes comme les festivals jusqu’à septembre ;
  • Possibilité de circuler librement, sans attestation, sauf pour les déplacements à plus de 100 km du domicile, qui ne seront possibles que pour un motif impérieux, familial ou professionnel
  • 20 personnes maximum pour les enterrements ;
  • Pas de cérémonie dans les lieux de culte jusqu’au 2 juin ;
  • Ouverture des cimetières ;
  • Report des mariages ;
  • Rassemblements de plus de 10 personnes interdits ;
  • La question des cafés, restaurants et vacances sera abordée fin mai.

Le discours complet du Premier Ministre est disponible ICI.

-Suivez-nous-

Newsletter

Groupama partenaire ADM52 Caisse d'épargne partenaire ADM52 EDF partenaire ADM52 Enedis partenaire ADM52 GRDF partenaire ADM52 Comité de la haute marne partenaire ADM52 Access Bureautique